HILLION Julien


Doctorant en histoire contemporaine à l’Université Bretagne Sud: XIXe siècle, éducation correctionnelle

Titre de la thèse : Le bataillon des « nuisibles. » La colonie pénitentiaire de Belle-Île-en-Mer (1880 – 1911)

Lien vers thèse.fr
Contacter par mail

Thématiques de recherche

J’ai soutenu en 2006, sous la direction de François Ploux, un mémoire de maîtrise sur le personnel administratif et de surveillance de la colonie pénitentiaire de Belle-Île-en-Mer à partir des archives préfectorales conservées à Vannes. Après avoir passé mon CAPES d’histoire-géographie et enseigné 6 années en région parisienne, j’ai repris mes études de retour en Bretagne et ai soutenu un Master 2 ayant pour objectif de préparer ma thèse. J’y ai notamment utilisé les Statistiques pénitentiaires et effectué un bilan historiographique sur la question de l’éducation correctionnelle.
J’entre cette année en 3e année de thèse, sous la codirection de François Ploux et d’Éric Pierre. Je me concentre cette fois-ci sur les pupilles de l’institution belliloise. Tout en continuant à analyser les liasses administratives conservées aux Archives départementales du Morbihan, j’ai élargi mon corpus de sources à la presse départementale, régionale et nationale et à divers documents établis à la Belle-Époque qui offrent des informations sur l’établissement et plus largement sur la prise en charge des mineurs dans le tournant des XIXe et XXe siècles. J’effectue également, grâce notamment à des registres matricules, des actes d’État-civil et des copies de jugement, un travail prosopographique ayant pour objectif de suivre le parcours des détenus dans et en dehors de l’institution.

Mots-clés : colonie pénitentiaire, Belle-Ile-en-Mer, enfance, jeunesse, éducation correctionnelle, XIXe, Belle-Époque, prison, bagne pour enfant