Soutenances de thèses – 2019

Yuxi LIU | UQAM-UA | 3 septembre | Les relations transnationales entre le Québec et la Chine populaire (1968-1980) : acteurs, savoirs, représentations

Direction: Yves Denéchère , co-direction: Martin PETITCLERC, Professeur Université du Québec à Montréal

Au Québec, l’intérêt pour la Chine populaire a émergé durant la deuxième moitié des années 1960, et s’est développé au cours de la décennie suivante. Animés par des motivations diverses, un certain nombre d’individus et de groupes se sont donné pour objectif de contribuer à véhiculer une meilleure image de la Chine au sein du peuple canadien et québécois. À travers divers prismes politiques, sociaux et culturels, ils ont appréhendé la Chine à leurs manières. Ils ont ainsi façonné les représentations de ce pays dans les sphères universitaire, politique et sociale du Québec. À travers l’étude de l’évolution, de la transmission et de la diffusion des perceptions et des connaissances de la Chine au sein de la société québécoise, notre thèse éclaire la contribution des acteurs non étatiques aux relations transnationales entre le Québec et la Chine pendant la période 1968-1980. En effet, dès avant la réception de la délégation chinoise par le gouvernement québécois en 1977, des individus et des réseaux associatifs ont coordonné des actions au niveau international, en agissant au sein d’institutions académiques, d’associations d’amitié et d’organisations politiques. Ces acteurs autonomes ont développé de nombreuses interactions avec la société chinoise en amont, au-delà et en deçà des relations interétatiques. Cette dimension a été trop négligée par l’historiographie des relations internationales du Québec qui est principalement centrée sur l’action étatique et la politique étrangère.

Dario VARELA | LMU | 4 novembre
Les réseaux hispanistes francais au début du XXème siècle – coopérations savantes et relations culturelles, France-Espagne-Amériques 1890-1930

Direction: Nathalie Richard

Florian FONTRIER | UBS | 22 novembre
Histoire et archéologie des routes commerciales entre Harär et ses exutoires maritimes XVIe – XIXe siècles

Direction: Sylviane Llinares

William TROUVE | UA | 30 novembre
Les listes de rois du Haut Moyen Âge. Origines, diffusions (Ve-ca. IXe siècle)

Direction Thomas Deswarte

Les listes de rois, rédigées dans le haut Moyen Âge occidental, sont des documents chronologiques qui dressent les noms des souverains ayant régné sur un même peuple. Les chercheurs ont principalement étudié ces sources pour déterminer les durées des règnes des souverains mentionnés. Nous nous proposons d’étudier ces textes selon une double perspective philologique et historique. Notre réflexion est élaborée à partir de trois axes de recherche : la rédaction des listes, leurs diffusions et leurs usages. Ils permettent de déterminer les spécificités de cette forme d’écriture. Dans un premier temps, nous étudions trois cas de listes qui accompagnent des codes de lois du haut Moyen Âge : la liste des rois des Lombards et l’Édit de Rothari, la liste des rois des Wisigoths et le Liber Iudiciorum, la liste des rois des Francs et la Loi salique. Nous restituons les logiques qui président à la rédaction et à la diffusion de ces documents et, ainsi, montrons que la copie de ces textes, qui exposent un discours sur le passé royal d’un peuple, répond majoritairement à des enjeux politiques et idéologiques. Dans un second temps, nous proposons une synthèse à propos des listes de rois. Nous tentons de déterminer en quoi ces textes relèvent d’une part d’héritage de la culture écrite romaine. L’identification des auteurs des listes permet de souligner les rôles octroyés à ce document au moment de sa création et les méthodes employées lors de la mise en liste. Il apparaît que l’élaboration et la circulation de ces textes répondent autant à des usages pratiques qu’à des enjeux mémoriels et politiques.

Jérémie BRUCKER | UA | 6 décembre
Le vêtement professionnel en France des années 1880 à nos jours

Direction: Christine Bard

Benjamin EGASSE | UBS| 6 décembre
L’impact économique, social et environnemental du système défensif de l’espace maritime lorientais au XVIIIè siècle

Direction: Sylviane Llinares

Matteo ANTONIAZZI | UA | 6 décembre
Le monastique face au politique : émergence d’un nouveau modèle de pensée du pouvoir d’après les auteurs d’Histoires ecclésiastique du Ve siècle

Direction: Philippe Blaudeau

Magalie MOYSAN | UA | 11 décembre
La place des archives dans la recherche en sciences médicales en France depuis 1968

Direction: Patrice Marcilloux

Anne-Françoise CHEREL | UBS | 12 décembre
Céramiques de l’âge du Fer armoricain. Typologies, fonctions, échanges

Direction: Dominique Frère

Edern OLIVIER-JEGAT | UBS | 12 décembre
Océans et marines en paix. Missions et stations navales du XVIIIè siècle, étude comparative France et Angleterre (1763-1793)

Direction: Sylviane Llinares

Henriette KRE | UA | 14 décembre
L’anthroponymie et la société léonaise dans l’Archive de la Cathédrale de Leon (Xème-XIIème siècle)

Direction: Thomas Deswarte

Floris TATON | UA | 16 décembre
Les performances artistiques féministes en Europe et en Amérique du Nord des années 1970 à nos jours

Direction: Christine Bard

Fiona CASEY | UA | 18 décembre
« Le délit criminel » : l’histoire de l’avortement entre les deux guerres en France

Direction: Christine Bard

Hélène LAFFITTE | UA | 20 décembre
Expressions et organisation des personnes adoptées d’origine étrangère en France depuis les années 1980

Direction: Yves Denéchère

Voir aussi dans «Doctorant·e·s»

Soutenances de thèses – 2018